PROMOTION - VISIBILITE - VALORISATION - PUB

Quinzaine de la Solidarité internationale 01 - 15.10.2020
Veertiendaagse van de Internationale Solidariteit 2020
BEL'AFRIKA MEDIA TV
Première Web Tv Afro-européenne à Bruxelles : Culture, Vivre ensemble, Entrepreneuriat VOTRE PUB ICI
Recherche d'article

 

VOIR VIDEO 

 

L’animateur de la RTBF Vinz, a été arrêté à Blankenberge pendant ses vacances en famille, après avoir été témoin d’une altercation entre des policiers et un groupe de jeunes.

 

 

Les faits se sont déroulés pendant les grandes vacances ou l'animateur passait un séjour en famille à la côte belge.

Vinz a été le témoin d'une violente altercation entre les forces de l'ordre et un petit groupe de jeunes.

L'animateur nous explique la tournure des choses.

D'après Vinz, le ton aurait commencé à monter entre les jeunes et les policiers. Une policière aurait lancé  "Crapules" à ce fameux groupe.

Un mot fort qui l'aurait interpellé, de ce fait , il est allé demander des explications au commissaire de police :

"Pourquoi vous avez été traiter ces personnes de crapules il y a quelques instants?", demande l'animateur en français puis en néerlandais. Une question qui serait restée sans réponse.

Suite à cela l'animateur se retrouve face à un policier qui lui ordonne d'arrêter de filmer

« Je lui dis que je suis en droit de filmer. Et cette personne me dit qu’elle veut voir ma carte d’identité ».

Chose que Vinz questionne. « Je ne comptais pas refuser. Je n’ai pas dit :

« Non, je ne vous donne pas ma carte d’identité ». Je leur ai juste dit que j’aimerais avoir des raisons plus précises ».

 

 
L’animateur nous explique comment il s'est fait pousser par l’arrière. « On essaie de m’arracher le téléphone des mains. On m’a plaqué, on a commencé à m’étouffer au niveau du cou.

Je décide finalement de lâcher mon téléphone. Parce qu’on me l’arrache des mains ».

Vinz nous relate la scène du fourgon de police . En effet, il aurait été emmené par un fourgon des forces de l'ordre jusqu'au commissariat et aurait été relâché aussitôt.

Une remise en liberté qu'il attribue à ses privilèges. « Le premier, c’est que je m’appelle Vincent. Le deuxième, c’est que je suis une figure publique francophone en Belgique et en France.

Et le troisième c’est que je travaille pour un média. Tous ces privilèges ensemble font que je suis dans une situation où j’ai de la chance, ou on m’écoute et on prend le temps de m’écouter.

Parce qu’on se dit que si on ne m’écoute pas, je peux me retourner contre eux ».

 

Des jeunes Bruxellois viennent à Blankenberge pour promouvoir le dialogue avec les vacanciers

 Comme suite à cet incident, l'animateur a eu l'occasion de s'entretenir avec le chef de la zone , le commissaire de police, mais aussi la bourgmestre de Blankenberge.

C'est ainsi que l'idée d'inclure les jeunes à la prévention de la commune de Blankenberge a germé.

En effet, une dizaine de jeunes bruxellois ainsi que des communes avoisinantes ( Malines et Grimbergen) ont intégré les équipes de prévention de la commune de Blankenberge pour favoriser le dialogue entre les citoyens. Ils ont pu s'assurer du respect des mesures de sécurité comme le port du masque ou le respect des distances de sécurité.

Une initiative qui s'est avérée positive déclare l'animateur au micro de BAM TV .

 

 

 

 

 

Ed. responsable : @BEL'AFRIKA MEDIA TV 

 

 

                                                                                                              

  

     

  

 

 

                                                                                                                    

  

 

 

 

 

  

 

   

événements Calendrier

Septembre 2020
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

RETOUR MENU PRINCIPAL

BAM-TV - Rue Charles Meert 57 1030 Bruxelles - Tel : 32 (0) 2241 69 46 - E-mail:  tv.presse@belafrika.be